Tout savoir sur les microfissures vulvaires

March 28, 2022 par Nikita

Certaines femmes présentent des petites fissures au niveau de leur vulve (grandes lèvres, petites lèvres et clitoris). Parfois invisibles à l'œil nu, elles peuvent pourtant être extrêmement gênantes voire douloureuses. Dans cet article, on fait le point sur l’origine de ces lésions vulvo-clitoridiennes et sur les traitements qui existent pour les soulager. 

C’est quoi la vulve? 

La vulve est la partie externe est la partie externe du système reproducteur féminin. Il ne faut pas la confondre avec le vagin qui désigne uniquement l’orifice génital.

La vulve se compose :

  • Des lèvres externes aussi appelées grandes lèvres. 
  • Des lèvres internes c’est-à-dire les petites lèvres. 
  • De la partie externe du clitoris, le gland du clitoris qui est recouvert d’un repli de peau appelé capuchon clitoridien ou prépuce clitoridien.
  • Du méat urinaire, ce petit orifice situé sous le clitoris et caché par les lèvres qui permet l’écoulement de l’urine.
  • De la fourchette, cette zone en forme de V que l’on trouve juste sous le vagin.

Les fonctions de la vulve

La vulve a différentes fonctions :

  1. Un rôle dans la miction puisque c’est par le méat urinaire que l’urine est évacuée à l’extérieur du corps.
  2. Une barrière contre les infections. Les  lèvres externes sont recouvertes de poils pubiens qui ont pour rôle de protéger les muqueuses contre les infections gynécologiques. La présence de poils active également les glandes sébacées qui contribuent à la lubrification. C’est pourquoi les femmes qui s’épilent intégralement sont plus sujettes à la sécheresse vaginale mais aussi aux infections sexuellement transmissibles (IST) et à des maladies comme la mycose ou la vaginose
  3. Une fonction sexuelle liée au plaisir. Sous l’effet de l’excitation, les lèvres internes et le clitoris se gonflent, ce qui a pour conséquence de déclencher la lubrification et de faciliter le rapport sexuel. Le clitoris est un organe particulièrement innervé entièrement dédié au plaisir féminin.

C’est quoi une microfissure vulvaire ? 

Vous voyez à quoi ressemble une fissure dans un mur ? Et bien vous pouvez avoir la même chose sur votre vulve ou même parfois sur votre périnée, cette zone musculaire entre votre vagin et votre anus.

Au niveau de la vulve on retrouve ces lésions cutanées : 

  • Sur gland du clitoris
  • Sur le capuchon clitoridien, le repli de peau qui recouvre le gland
  • Sur les lèvres externes et internes
  • Sur la fourchette

Les causes des microfissures de la vulve 

Ces petites lésions en forme de fente peuvent être minuscules et difficilement repérables. Elles sont généralement causées par :

  1. Un manque d’hormones oestrogènes qui rend la peau moins élastique et plus fragile. C’est souvent le cas à la ménopause
  2. Une coupure lors du rasage ou de l’épilation intime
  3. Des rapports sexuels maladroits ou brutaux
  4. Un coup d’ongle
  5. Des frottements répétitifs avec les sous-vêtements ou une serviette hygiénique.
  6. La sécheresse vulvaire et vaginale
  7. Une maladie de peau comme le psoriasis ou le lichen vulvaire
  8. Une mycose importante

Pourquoi c’est embêtant ? 

Les microfissures même si elles sont toutes petites peuvent être très problématiques car elles sont souvent en contact permanent avec les sous-vêtements ce qui empêche la cicatrisation et génère des frottements douloureux sur la peau déjà à vif. 

De l’urine, de la cyprine, de la salive ou du sperme peuvent aussi se retrouver sur la plaie ce qui cause des brûlures très désagréables, des démangeaisons ou des infections. 

Les microfissures peuvent donc résulter en des rapports sexuels douloureux (dyspareunie).

Prévenir les microfissures de la vulve

Certaines mesures peuvent diminuer considérablement le risque de microfissures vulvaires :

  1. Arrêter l’épilation intégrale et le rasage des lèvres
  2. Utiliser un gel hydratant intime si vous souffrez de sécheresse vulvaire ou vaginale
  3. Utiliser du lubrifiant pendant les rapports sexuels et en mettre partout sur la vulve car la sécheresse de la peau facilite la formation des crevasses

Traiter les microfissures vulvaires

En fonction de l’origine des lésions de la vulve, différents traitements pourront vous être proposés :

  1. En cas de maladie dermatologique, une crème à base de cortisone pourra être prescrite par votre médecin
  2. Si la crevasse est causée par un champignon ( candidose), une crème antifongique sera nécessaire
  3. Si le problème est hormonal, des crèmes et des ovules à base d’oestrogènes sont généralement recommandées
  4. Le traitement hormonal de la ménopause (THM) peut aussi être prescrit aux femmes ménopausées qui souffrent de sécheresse intime.
  5. Dans de rares cas, la meilleure option est chirurgicale. Une petite intervention sous anesthésie locale permet d’enlever la peau lésée et de refermer la fissure. 

Routine d’hygiène intime pour les microfissures

De manière générale, si vous avez des microfissures sur la vulve ou le périnée :  

  1. Abstenez-vous d’avoir des relations sexuelles jusqu’à cicatrisation complète de la peau
  2. Nettoyez régulièrement la lésion avec un antiseptique afin d’éviter qu’elle ne s’infecte
  3. Utilisez une crème cicatrisante et appliquez-la en couche épaisse afin qu’elle fasse barrière aux éventuelles bactéries pathogènes
  4. Soyez délicate lors de votre toilette intime
  5. Evitez les vêtements trop serrés et les sous-vêtements synthétiques
  6. Bannissez les douches vaginales qui vont détruire votre flore vaginale et accentuer les risques d’infections
  7. Choisir des protections hygiéniques bios ou respectueuses de votre intimité pour éviter d’irriter encore plus votre peau
  8. Consulter un médecin ou un gynécologue si les microfissures sont récurrentes ou persistantes.

Photo by Akira Hojo on Unsplash