Première visite chez le gynéco pour une femme

February 10, 2021 par Nikita

La première visite chez le gynécologue est une étape incontournable dans la vie d’une jeune femme. Pourtant, elle peut parfois être source d’appréhension ou de questionnement. A quel âge faut-il prendre rendez-vous ? L’examen est-il obligatoire? On vous explique tout sur le déroulement de cette première consultation.

A quel âge faut-il faire sa première visite chez le gynécologue ? 

Il n’y a pas de règle absolue concernant l’âge le plus adapté à une première consultation gynécologique. Certaines jeunes filles vont consulter peu après leurs premières règles où leurs premiers rapports sexuels. D’autres prennent rendez-vous car elles souhaitent être accompagnées dans le choix d’un moyen de contraception. Vous pouvez également consulter un gynécologue sans motif particulier, simplement pour avoir des informations à propos de votre corps ou de la sexualité. 

Quels sont les motifs qui nécessitent une consultation urgente ?

Si vous souffrez de douleurs de règles intenses, que vos cycles sont très irréguliers ou que vous avez des saignements entre vos menstruations, il est important de prendre rapidement rendez-vous avec un gynécologue. De même, des démangeaisons au niveau des organes génitaux et des pertes vaginales odorantes doivent vous alerter. Enfin, si vous avez eu un rapport sexuel non protégé et que vous vous êtes exposée à une contamination par une Infection Sexuellement Transmissible, il est préférable d’aller consulter au plus vite. 

Faut-il venir seule ou accompagnée à une première consultation gynécologique ? 

Peu importe l’âge que vous avez, c’est vous qui décidez ! Certaines jeunes filles sont plus rassurées de venir accompagnées tandis que d’autres  préfèrent se retrouver seules avec la/le gynécologue. Sachez en tout cas que même si vous êtes mineure, vous n’êtes pas obligée d’informer vos parents de cette consultation. Le médecin lui est tenu au secret médical et ne divulguera rien de vos échanges.  

A quoi sert la première consultation chez un gynécologue ?

L’objectif premier de cette consultation est de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur votre corps, le cycle féminin ou la sexualité. Il s’agit aussi d’établir avec votre gynécologue une relation de confiance afin de vous sentir à l’aise et de lui parler en toute franchise. Si ce praticien vous convient, il pourra vous accompagner une bonne partie de votre vie, il est donc important que vous puissiez lui parler librement. 

Comment choisir son gynécologue ?

Le mieux pour choisir un gynécologue est encore de faire confiance au bouche à oreilles. N’hésitez pas à demander conseil à vos amies ou aux femmes de votre famille pour qu’elles vous recommandent un praticien de confiance. Sachez également que si ce gynécologue ne vous fait pas bonne impression lors de la première consultation, vous n’êtes aucunement obligée de retourner le voir. L’important est de trouver un médecin avec lequel vous vous sentez à l’aise. Il doit  avoir des gestes délicats et toujours vous demander votre consentement avant de vous examiner. 

Comment se déroule la première consultation gynécologique ? 

La première visite chez un gynécologue débute toujours par un entretien où vous devrez répondre à différentes questions concernant votre état de santé, vos règles, votre vie sexuelle ou les antécédents médicaux dans votre famille. Voici quelques questions type souvent posées lors de cet entretien :

  • A quel âge avez-vous eu vos premières règles ?
  • Vos menstruations sont-elles douloureuses ? Irrégulières ?
  • Y’a-t’il des antécédents de cancer du sein dans votre famille ?
  • Avez-vous déjà eu des rapports sexuels ?

Cet entretien est le moment idéal pour poser vos questions. Surtout n’ayez pas peur de déranger, d’être jugée ou de poser des questions « bêtes ». Le gynécologue est là pour vous répondre et doit le faire avec bienveillance. Si ce n’est pas le cas, alors allez voir ailleurs ! 

Comment se déroule l’examen gynécologique ?

A l’issu de cet entretien, le médecin vous demande généralement de vous peser et  prend votre tension. Il peut ensuite vous proposer un examen gynécologique. Sachez que cette étape est facultative lors d’une première consultation. Ne vous sentez absolument pas coupable de refuser si vous n’êtes pas prête, c’est votre droit le plus strict. Si vous consentez à cet examen, voici les gestes médicaux qui pourront être effectués :

- Une palpation mammaire : le médecin vient palper votre poitrine et les ganglions de vos aisselles afin de détecter une éventuelle grosseur. 

- Un toucher vaginal : Avec des gants et du lubrifiant, le médecin introduit délicatement deux doigts à l’intérieur de votre vagin tout en palpant votre ventre de l’autre main. Cet examen permet de vérifier l’état et le positionnement de votre utérus, de vos ovaires et des muscles du périnée

- Un frottis de dépistage :  Grâce à un instrument appelé spéculum, le gynécologue écarte les parois du vagin afin de pouvoir atteindre le col de l’utérus avec un écouvillon, une sorte de long coton-tige. Cela permet de prélever des cellules qui seront ensuite analysées en laboratoire afin de dépister un éventuel cancer de l’utérus . Cet examen est indolore et n’est pas systématiquement pratiqué.

Photo by Charles Deluvio on Unsplash