Ce que révèle la couleur et la consistance de vos règles

October 22, 2020 par Nikita

Entre la puberté et la ménopause, il normal pour une femme d’avoir ses règles. Ces écoulements de sang, qui durent généralement entre 3 et 7 jours, font pleinement partis du cycle féminin naturel. Parfois ces saignements sont liquides, d’autres fois ils sont plus consistants. Leur couleur est également très variable d’un jour à l’autre, pouvant passer du rouge clair au bordeaux foncé. Vous ne le saviez peut-être pas mais observer la couleur et la consistance de vos règles peut vous donner des informations très intéressantes sur votre santé. On vous aide à décrypter tout ça. 

D’où vient le sang des règles ? 

Chaque mois notre utérus se prépare à l’éventuelle arrivée d’un bébé. Pour cela, il se tapisse d’une muqueuse épaisse et vascularisée appelée endomètre. En l’absence de grossesse, ce petit nid douillet n’a plus lieu d’être et la muqueuse se désagrège avant d’être évacuée naturellement : ce sont les règles. 

Le sang menstruel possède différentes consistances

Vous avez peut-être observé qu’en fonction des jours, le sang de vos règles est plus ou moins épais. Parfois il a un aspect visqueux tandis que d’autres il est plus liquide. Il peut aussi y avoir des caillots ou des sortes de grumeaux. Tout ceci est absolument normal. Les caillots correspondent en fait à des petits morceaux de muqueuse utérine qui viennent épaissir le sang. En général le sang devient plus fluide à la fin des règles quand la quasi totalité de l’endomètre est évacué. 

Rouge vif, la couleur idéale

Si le sang  de vos règles est de couleur rouge vif, c’est généralement une bonne nouvelle. Cela indique que le sang est frais et qu’il n’a pas stagné à l’intérieur de l’utérus.  C’est le signe que votre sang s’évacue correctement avec un débit régulier et qu’il n’y a pas de dysfonctionnement. Toutefois, cette perte de sang rouge vif ne doit pas durer trop longtemps. Si vos règles perdurent après plus de 8 jours, consultez votre gynécologue car il peut s’agir d’une hémorragie

Rose, à surveiller

Si vous avez des saignements de couleur rose au début de vos règles, c’est tout à fait normal. Il s’agit simplement d’un peu de sang qui s’est mêlé avec les pertes vaginales blanches habituelles, ce qui donne cette teinte rosée. La prise de la pilule contraceptive peut aussi faire diminuer le taux d’hormones oestrogènes dans le corps et rendre le flux moins abondant et légèrement rosé. Attention toutefois, des pertes roses en dehors des règles peuvent être le signe d’une grossesse. Lorsque l’œuf fécondé s’implante dans la muqueuse utérine, il peut en effet causer de petits saignements rosés.  

Sang de couleur foncée, le signe d’une oxydation

Du sang bordeaux, marron ou noir peut apparaître à certains moments du cycle. Cette couleur indique typiquement que le sang a eu le temps de s'oxyder en entrant en contact avec l’air ambiant. Cela arrive généralement quand on perd une petite quantité de sang à cause d’un flux peu important, ou en début et fin de règles. Pas de quoi s’inquiéter sauf si cette couleur foncée perdure pendant toute la durée des règles. Cette oxydation excessive peut alors provenir d’une obstruction vaginale qu’il faut traiter en urgence. 

Orange et gris, attention aux infections

Des saignements de couleur orange ou gris sont généralement le signe d’une infection gynécologique comme la vaginose bactérienne. Si vous remarquez des pertes sanguines ayant cette teinte et qu’en plus elles sont associées à d’autres symptômes comme des démangeaisons, de la fièvre, des difficultés à uriner ou une forte odeur vaginale, il faut impérativement aller voir votre médecin. Des saignements grisâtres doivent aussi inquiéter les femmes enceintes car elles peuvent être le signe avant-coureur d’une fausse-couche. De même, des pertes orangées en dehors des règles imposent une consultation médicale car il peut s’agir d’un fibrome utérin. 

Le spotting, des saignements à surveiller

Il arrive que certaines femmes aient de petits saignements entre les règles. On parle alors de spotting ce qui signifie littéralement « tâche » en anglais. Ces pertes sanguines, causées par un déséquilibre hormonal, sont plus foncées que les règles, souvent marron ou noires. Si ces saignements sont le plus souvent anodins, il est tout de même important d’en surveiller la fréquence, la couleur et la consistance. Des pertes sanguines trop épaisses ou de couleur grise peuvent être le signe d’une infection gynécologique ou d’une grossesse extra utérine. 

Photo by Chaewon Lee on Unsplash