Tout savoir sur le clitoris

December 30, 2020 par Nikita

Le clitoris est la clé du plaisir féminin. Avec ses milliers de terminaisons nerveuses, il n’a qu’une seule fonction : nous faire prendre notre pied ! Pourtant ce petit organe est aujourd’hui encore trop souvent méconnu et négligé. On vous explique tout sur l’anatomie du clitoris et sur les meilleurs moyens de le stimuler.

A quoi ressemble un clitoris ? 

Le clitoris est un organe qui se situe à l’intérieur de la vulve. Il est constitué de deux branches en forme de V inversé qui entourent l’orifice vaginal. Cette partie interne et donc cachée du clitoris mesure en moyenne 13 centimètres. Cet organe possède aussi une partie externe appelée gland du clitoris qui mesure seulement quelques millimètres. Ce gland, particulièrement sensible, est protégé par un pli de peau : le capuchon du clitoris aussi connu sous le nom de prépuce clitoridien

Un organe encore mal connu 

Cela peut paraître incroyable mais il aura fallu attendre 2017 pour que le clitoris soit enfin représenté dans son intégralité dans les manuels scolaires. Pas étonnant donc que cet organe soit encore aujourd’hui méconnu. Selon un rapport sur l’éducation sexuelle réalisé en 2016 par le Haut conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes, 1 jeune fille sur 4 de moins de 15 ans ignore qu’elle possède un clitoris. 83% des sondées ne savent pas non plus qu’il s’agit de l’organe du plaisir sexuel du corps féminin. Et pour celles et ceux qui connaissent l’existence du clitoris, beaucoup pensent encore qu’il se limite à sa partie externe, qui en fait ne représente qu’un dixième de cet organe. 

Un organe érectile

Le clitoris est en quelque sorte le pénis de la femme. Sous l’effet de l’excitation sexuelle, il se gorge de sang et se met à gonfler. Sa partie externe, le gland s’allonge et durcit, tout comme un pénis. Cette érection du clitoris se produit lorsqu’il est stimulé par des caresses ou un cunnilingus par exemple, mais aussi tout simplement lorsque la femme fantasme. 

L’organe du plaisir sexuel

Le clitoris est l’organe de la jouissance féminine. Il n’a aucune autre fonction que celle de nous faire grimper aux rideaux ! C’est d’ailleurs le seul organe humain qui est uniquement dédié au plaisir. Pour cela il peut compter sur ces 8000 à 10000 terminaisons nerveuses, c’est deux fois plus qu’un pénis ! Particulièrement sensible, le clitoris lorsqu’il est correctement stimulé provoque une montée de plaisir intense pouvant aller jusqu’à l’orgasme. Cela libère de l’ocytocine, l’hormone de la jouissance, qui contribue à un état de bien être intense et favorise l’attachement à son ou sa partenaire. 

Orgasme vaginal vs orgasme clitoridien

Il est temps de tordre le cou à ce mythe moyenâgeux qui veut que les femmes soient  vaginales ou clitoridiennes. En réalité, toutes les femmes sont clitoridiennes puisque le plaisir féminin  provient presque exclusivement de la stimulation du clitoris. La jouissance que certaines femmes éprouvent lors d’une pénétration vaginale est en fait liée à la stimulation des branches internes du clitoris générée par le va-et-vient du pénis, du doigt ou du sex-toy. 

Comment prendre du plaisir grâce à son clitoris ? 

Le clitoris est certes l’organe du plaisir féminin mais encore faut-il savoir comment il fonctionne. De nombreuses femmes mettent très longtemps avant de comprendre le mécanisme de leur corps et d’être capables de jouir grâce à leur clitoris.  Sans compter que la sensibilité de cet organe est très variable d’une personne à l’autre. Pour découvrir ce qui vous donne du plaisir, il n’y a pas de mode d’emploi ni de recette miracle. Il  faut prendre le temps de se masturber et d’expérimenter, sans pression ni jugement. Peu à peu vous allez vous approprier votre corps et comprendre comment activer le potentiel érogène de votre clitoris.

Attention aux irritations

La partie externe du clitoris est particulièrement sensible et donc potentiellement sujette aux irritations. Une activité sexuelle trop intensive ou des séances de masturbation répétée avec un sex-toy peuvent occasionner des brûlures très désagréables. Pour limiter ces désagréments, nous vous conseillons d’utiliser du lubrifiant afin que vos doigts ou votre sex-toy glissent délicatement sur votre clitoris sans l’abîmer. Le port de certains vêtements comme les  strings  ou les jeans slim favorisent également les frottements et les irritations du clitoris. Mieux vaut opter pour une garde de robe confortable qui ne serre pas l’entrejambe. 

Se protéger des infections

Une mycose vaginale peut parfois se propager au niveau du clitoris qui devient alors rouge, enflé et se met à démanger. Dans ce cas, l’infection doit être traitée grâce à une crème antifongique. Afin de vous protéger des mycoses, privilégiez le port de sous-vêtements en coton. Certaines matières synthétiques comme l’élasthanne ou le lycra ont tendance à étouffer les parties génitales ce qui favorise la macération et le développement de champignons. L’herpès génital peut également toucher le clitoris. Cette infection gynécologique causée par un virus extrêmement contagieux se manifeste par des rougeurs mais aussi parfois par l’apparition de petites vésicules remplies de liquide. Pour les soigner, il faut appliquer une crème antivirale spéciale.