Tout savoir sur l'insensibilité clitoridienne

March 21, 2022 par Nikita

Certaines femmes n’ont que peu de sensibilité au niveau du clitoris ce ce qui peut entrainer une diminution voir une absence totale de plaisir durant les rapports sexuels. Dans cet article on vous explique ce qu’est l’insensibilité clitoridienne et on vous donne des solutions pour (re)trouver le chemin vers l’orgasme. 

C’est quoi exactement le clitoris ? 

Situé à l’intérieur de notre vulve, cet organe du plaisir féminin se compose de deux parties. La première est interne et donc cachée. Elle est en forme de V inversé et comporte deux branches qui entourent l’orifice du vagin. Elle mesure en moyenne 13 centimètres. 

La seconde partie du clitoris est externe, elle ne mesure que quelques millimètres et  s’appelle le gland du clitoris. Elle est érectile et grandit sous l’effet de l’excitation comme un pénis. C’est généralement grâce à sa stimulation que nous arrivons à ressentir du plaisir et même parfois à atteindre la jouissance. 

Ce gland, particulièrement sensible, est protégé par un pli de peau : le capuchon du clitoris aussi connu sous le nom de prépuce clitoridien

Le clitoris n’a aucune autre fonction biologique que celle de nous faire grimper aux rideaux ! Et pour cela il peut compter sur ces 8000 à 10.000 terminaisons nerveuses, c’est deux fois plus qu’une verge !

Si vous voulez en savoir plus sur cet organe encore trop méconnu, n’hésitez pas à consulter notre article dédié. 

C’est quoi l’insensibilité clitoridienne ? 

On parle d’insensibilité clitoridienne lorsque une femme ne ressent aucun plaisir sexuel en stimulant son clitoris. Cela implique généralement une anorgasmie ou encore une frigidité, c'est-à-dire une impossibilité de jouir. De nombreux articles issus de magazines féminins utilisent le terme de « syndrome du vagin mort » pour désigner l’insensibilité clitoridienne. Non seulement le terme est assez peu élégant mais en plus il s’agit d’un non-sens total en terme médical et anatomique : le clitoris faisant partie de la vulve et non du vagin qui désigne seulement l’orifice génital. 

Cette formulation induit aussi le fait que l’orgasme féminin provient de la stimulation du vagin, ce qui est totalement faux. On le sait aujourd’hui l’orgasme vaginal n’existe pas. La jouissance féminine provient uniquement de la stimulation du clitoris et le plus souvent de sa partie externe. D’ailleurs d’après une étude finlandaise, 94% des femmes ne peuvent pas atteindre l’orgasme sans une stimulation externe. Et si vous avez la chance d’y arriver c’est simplement parce que les va-et-vient du pénis, des doigts ou de votre sextoy viennent stimuler à travers les parois de votre vagin les branches internes de votre clitoris. 

Quelles sont les causes de l’insensibilité clitoridienne ? 

Différentes raisons peuvent expliquer une diminution ou une absence de sensibilité dans le clitoris :

  •  Une utilisation prolongée des sextoys.

Vibromasseurs et aspirateurs clitoridiens ont révolutionné la sexualité féminine et ont permis à de nombreuses femmes qui se croyaient frigides de découvrir le plaisir. En fait, ils nous font tellement de bien qu’on a tendance à les utiliser un peu trop souvent et trop longtemps. A cause des vibrations répétées notre clitoris peut se désensibiliser. Mais avant de mettre votre petit canard à la poubelle, attendez la bonne nouvelle : c’est provisoire ! Si vous laissez votre clitoris un peu tranquille, sa sensibilité finira par revenir en quelques heures ou jours.

  •  Un accouchement

En plus d’avoir un impact sur la libido, l’accouchement par voie basse est traumatisant pour les organes génitaux qui peuvent mettre plusieurs mois à se remettre complètement. Les douleurs au niveau du vagin, s’accompagnent parfois d’une désensibilisation momentanée de la vulve et du clitoris.  

  • Une mauvaise connaissance de votre anatomie

Il y a énormément de femmes qui confondent le capuchon clitoridien avec le gland du clitoris. Le gland, zone ultra érogène qui peut déclencher l’orgasme féminin, est recouvert par de la peau : le fameux capuchon. Chez certaines femmes le gland dépasse légèrement de la peau, on parle de clitoris affleurant. Dans ce cas, il est généralement assez simple d’avoir du plaisir car le gland est accessible et donc facile à stimuler. A l’inverse, énormément de femmes ont un clitoris enfoui, c'est-dire bien caché sous le repli de peau. Il est alors bien plus difficile à stimuler, mais n’en est pas moins sensible ! 

  • Un blocage psychologique

Les violences sexuelles, la sensation de culpabilité liée à la masturbation, une relation toxique, l’absence de sentiments pour le ou la partenaire…peuvent entraîner un blocage psychologique qui va se répercuter sur le corps et inhiber les sensations sexuelles. 

Quelles solutions quand on le clitoris insensible ? 

Voici plusieurs pistes afin de renouer avec le plaisir sexuel ou le découvrir si vous pensez avoir un clitoris insensible :

  1. Espacez vos sessions de masturbation et de sexe avec des vibromasseurs. 
  2. Essayez des sextoys non vibrants ou utiliser les doigts qui perturbent moins la sensibilité du clitoris
  3. Laissez votre vulve tranquille après votre accouchement.Toutefois si les sensations tardent à revenir, n’hésitez pas à en parler avec votre gynécologue ou votre sage-femme.
  4. Observez votre sexe avec un miroir. Cela vous permettra de savoir si vous avez un clitoris enfoui ou affleurant et de bien distinguer le gland du capuchon. 
  5. Si vous avez un clitoris enfoui, apprenez à le décalotter lors de la masturbation ou des rapports sexuels afin de vous donner du plaisir. Pour cela, mettez un doigt de chaque côté du capuchon clitoridien et faites remonter avec délicatesse la peau. Vous devriez maintenant voir votre gland du clitoris qui dépasse et pouvez le stimuler en douceur. 

Photo by Dainis Graveris on Unsplash