Phytothérapie, la meilleure alliée des règles

par Anne-Gaëlle

Qu’elles soient douloureuses, abondantes ou irrégulières, les règles peuvent vite devenir un vrai challenge. Pas de panique, la solution se trouve au fond de votre mug bien chaud ! Les plantes ont des vertus apaisantes, tonifiantes ou régulatrices, il suffit de les faire infuser pour profiter du cocon de la phytothérapie pendant les règles. Persil, sauge, fenouil : on les a régulièrement sous le nez et pourtant on est parfois loin d’imaginer les bienfaits dont ils regorgent ! Envie d’une thérapie naturelle pour soulager les désagréments liés au cycle menstruel ? Partons à la rencontre de la phytothérapie, cette amie qui nous veut du bien. 

La phytothérapie pendant les règles : on fait le point

Une méthode naturelle

La phytothérapie c’est l’art de se soigner avec les plantes pour prévenir, ou traiter naturellement, les maux du quotidien. Cette méthode douce se base sur les propriétés thérapeutiques des plantes qui nous entourent et qui peuvent soulager efficacement douleurs et autres dérèglements. Fraîches, séchées, en feuilles ou en gélules : le bien-être menstruel est à portée de plantes. 

La phytothérapie pour débutantes

Que les botanistes en herbe se rassurent, on peut se sentir perdu face à l’immensité du choix qui s’offre à nous et c’est bien normal ! Entre les plantes dont on n’avait encore jamais entendu parler ou celles dont on ne sait par quel bout les prendre… Il y a franchement de quoi en perdre son latin. On a donc fait le choix de se concentrer sur les plantes qui sont relativement faciles à trouver et à préparer en infusion. 

Tisane et bienfaits

Vous ne le saviez peut-être pas mais votre tisane se hisse au rang des thérapies naturelles, alors faites chauffer la bouilloire ! D'autant que les plantes ont l’avantage de n’avoir pas, ou très peu, d’effets indésirables et de ne provoquer aucune accoutumance. Le bonheur est (littéralement) dans le pré.

La sauge au secours des règles douloureuses

Lorsqu’on cherche à apaiser les douleurs menstruelles sans passer par la case médicaments, on a vite fait de se rouler en boule avec une bouillotte. Une autre option ? La sauge. Grâce aux phytoestrogènes qu’elle contient, la sauge agit comme un stimulant hormonal qui vient calmer les règles douloureuses. Il en existe deux variétés, la sauge sclarée et la sauge officinale, reconnues pour leurs propriétés médicinales. Pour une tisane réconfortante, laissez infuser une cuillère à café de feuilles de sauge dans une eau frémissante pendant dix minutes. Il est également possible de diluer deux gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée dans cinq gouttes d’huile végétale de votre choix, et de vous masser le bas ventre.
D’autres plantes efficaces pour traiter naturellement les règles douloureuses

  • le fenouil ;
  • l’achillée millefeuille.

L’hamamélis pour traiter naturellement des règles abondantes

On vous voit. Oui, vous, qui envisagez la ménopause comme seule issue à vos règles hémorragiques. On vous comprend mais on a aussi un remède de grand-mère à vous proposer en attendant. C’est donc l’hamamélis qui va vous sauver la mise et diminuer le flux de vos règles hémorragiques naturellement. Comment ? En agissant par vasoconstriction, c'est-à-dire en resserrant le diamètre des vaisseaux sanguins. Vous pouvez consommer ses feuilles en tisane, en les laissant infuser pendant une dizaine de minutes. Comptez une cuillère à soupe de feuilles séchées pour une tasse. Et pour passer des nuits sereines même en cas de flux abondant, optez pour les serviettes nuit +

D’autres plantes efficaces pour venir à bout naturellement des règles abondantes : 

  • l’ortie ;
  • l'alchémille.

Le persil pour réguler des règles irrégulières

Dérèglement hormonal, stress, alimentation, endométriose, obésité, fibromes utérins ; la liste est longue (et anxiogène, on vous l’accorde.) Mais toutes les femmes ont connu des retards… Ou des règles arrivées en fanfare sans prévenir ! Vous serez donc ravies de savoir que les plantes viennent également à la rescousse des cycles irréguliers. C’est le persil qui tire ici son épingle du jeu car il agit en stimulant le flux sanguin au niveau du pelvis. Pour en tirer tous les bienfaits, laissez infuser un petit bouquet de persil dans une eau frémissante durant une quinzaine de minutes. Buvez-en trois tasses quotidiennes, quinze jours avant la date supposée des règles et jusqu’à leur arrivée.

D’autres plantes efficaces pour booster les règles irrégulières : 

  • le gattilier ;
  • l'estragon. 

La mélisse pour soulager le syndrome prémenstruel (SPM)

Pour certaines d’entre nous, c’est la période avant l’arrivée des menstruations qui s'avère délicate. La bonne nouvelle c’est que, si la phytothérapie pendant les règles est une alliée incroyable, elle l’est également durant toute la durée du cycle. On aurait tort de s’en priver ! D’autant que le syndrome prémenstruel n’y va pas de main morte : fatigue, ventre gonflé, douleurs lombaires, difficultés d’endormissement… Pour réduire ces symptômes naturellement, on opte pour des plantes progestérone-like (aussi dites progestéroniques) qui favorisent l’équilibre hormonal en seconde partie de cycle. C’est le cas de la mélisse dont les feuilles se prêtent parfaitement au jeu de l'infusion ! Buvez-en une à trois tasses par jour lorsque le besoin se fait sentir. 

D’autres plantes efficaces pour contrer les effets du syndrome prémenstruel

  • le thym ; 
  • l’huile essentielle de marjolaine à coquille. 

Les plantes pour franchir le cap de la préménopause

La préménopause, c’est un peu le bouquet final : cycles irréguliers, saignements menstruels plus abondants, douleurs… Alors, pour entamer sereinement ce nouveau chapitre de notre vie de femme, on peut encore une fois compter sur les plantes. On retrouve avec joie celles qui nous ont tant apporté jusque là ! 

  • Le persil, qui régule les cycles qui jouent au yoyo. Choisissez un bouquet à infuser quinze minutes dans une eau frémissante, à raison de trois tasses par jour.
  • La sauge, qui aide à lutter contre la transpiration excessive et les bouffées de chaleur. Comptez une cuillère à café de feuilles pour une tasse, à infuser dix minutes.
  • L'hamamélis, qui réduit l’abondance des flux trop importants. Comptez une cuillère à soupe de fleurs séchées pour une tasse, à infuser dix minutes.
  • Le gattilier, quant à lui, aide à réguler les variations hormonales durant cette phase particulière qui précède la ménopause ; vous le trouverez facilement en gélules.

La phytothérapie regorge de solutions naturelles pour bien vivre son cycle menstruel. Elle ne se limite d’ailleurs pas aux tisanes et aux huiles essentielles. Décoction, teinture mère ? N’hésitez pas à partir à la découverte des plantes sous toutes leurs formes et laissez-vous surprendre par les bienfaits des médecines douces

Photo by Conscious Design on Unsplash