La naturopathie pour traiter les douleurs de règles

October 21, 2020 par Nikita

En cas de règles douloureuses, la naturopathie peut être une alternative intéressante aux médicaments afin de vous soulager. Cet ensemble de méthodes naturelles et de remèdes de grand-mère ont en effet largement fait leurs preuves dans le traitement des douleurs menstruelles et des symptômes qui y sont associés comme les bouffées de chaleur ou les sautes d’humeur. Voici tous nos conseils pour apaiser vos douleurs de règles grâce à la naturopathie. 

C’est quoi la naturopathie? 

La naturopathie est un ensemble de soins exclusivement naturels visant à aider le corps à guérir de lui-même. La naturopathie englobe à la fois la diététique, la phytothérapie, l’aromathérapie, le sport, les massages ou encore l’hygiène de vie. Selon L’OMS, la naturopathie est la troisième médecine traditionnelle la plus pratiquée au monde. 

Pourquoi les règles font mal ? 

Juste avant les règles, l’endomètre, c’est-à-dire la muqueuse qui tapisse l’utérus, s’épaissit afin de se préparer à une éventuelle grossesse. Si vous n’êtes pas enceinte, les muscles de l’utérus se contractent afin d’évacuer cette muqueuse qui n’a plus d’utilité : ce sont les règles. Dans le même temps, notre corps se met à secréter des prostaglandines, des molécules qui amplifient ces contractions afin d’accélérer l’évacuation des règles. L’utérus se contracte plus vite et plus fort. Les douleurs s’intensifient.

Chez certaines femmes, les menstruations causent des ballonnements ou un simple mal de ventre, alors que pour d’autres les crampes sont particulièrement intenses. Il est donc primordial de trouver des remèdes naturels pour traiter les douleurs de règles. 

Pourquoi choisir la naturopathie pour soulager les douleurs de règles ? 

Lorsque l’on souffre de douleurs de règles, la tentation est grande de se jeter sur une boîte d’anti-inflammatoires ou antidouleurs, comme le paracétamol ou l’ibuprofène. Le problème c’est qu’à force de prendre des médicaments, le corps s’habitue et il faut augmenter les doses pour qu’ils restent efficaces. Une consommation trop importante d’antidouleurs ou un surdosage peuvent aussi entraîner des effets nocifs en abimant les reins ou le foie. La naturopathie apparaît alors comme une alternative naturelle permettant de soulager les douleurs de règles en douceur sans avoir recours aux médicaments. 

Les bienfaits de la phytothérapie pendant les menstruations

La phytothérapie peut s’avérer très utile pour soulager les douleurs liées aux menstruations. Voici une liste de plantes médicinales ayant des propriétés intéressantes pour traiter les maux de règles :

  • l'achillée millefeuille. Cette plante permet de limiter les spasmes et de calmer les crampes abdominales causées par les contractions de l’utérus.
  • l'alchémille. Elle permet de réguler le flux des règles trop abondantes.
  • l’angélique chinoise. Elle atténue les douleurs et limite les bouffées de chaleur.
  • la mélisse. Plante apaisante par excellence, elle est très efficace pour traiter les sautes d’humeur et l’irritabilité.

Ces plantes peuvent être consommées sous forme de tisane. Pour ne pas altérer leurs vertus, il est important de ne pas faire bouillir l’eau. L’idéal est une eau frémissante à 85°C ou 90°C qui permet de conserver les principes actifs de la plante.

L’aromathérapie pour traiter les douleurs de règles

Certaines huiles essentielles sont connues pour soulager les douleurs de règles. Elles sont à appliquer en massage directement sur la peau. Pour éviter tout risque de brûlure ou d’allergie, il est important de ne pas les utiliser pures mais de les diluer dans quelques gouttes d’ huile végétale ( huile de coco, jojoba, sésame,...). Voici une liste des huiles essentielles les plus efficaces sur les maux de ventre :

  • L’estragon. Connue pour son action antispasmodique et antalgique, l’huile essentielle d’estragon est super efficace pour diminuer l’intensité et la fréquence des crampes utérines
  • La sauge. En plus de ses bienfaits antispasmodiques, elle stimule votre production d'œstrogènes ce qui va permettre une régulation du cycle menstruel. Attention toutefois si vous ne prenez pas de contraception, elle a tendance à rendre la glaire cervicale plus perméable ce qui peut faciliter le passage des spermatozoïdes vers l’ovule.
  • Ylang Ylang.  Elle ne joue pas directement sur les douleurs, mais apaise le cerveau et le système nerveux central, ce qui diminue le stress et l’anxiété causés par les règles ou le syndrome prémenstruel.
  • La lavande. Connue pour ses vertus relaxantes et antalgiques, elle soulage les crampes  musculaires.

Soigner son alimentation

Pour prendre soin de votre système hormonal, favorisez la consommation d’aliments riches en vitamine E, en magnésium et en potassium ( poissons, œufs, légumineuses, fruits secs). Ces vitamines et minéraux permettent de limiter l’apparition des crampes abdominales. Afin de compenser les pertes sanguines, il est également conseillé de manger des aliments riches en fer ( légumes verts, viandes, poissons gras..). Par contre, essayez de lever le pied sur les produits laitiers. Ce sont des aliments considérés comme pro inflammatoires, car ils activent la production de prostaglandines, ces molécules qui activent et amplifient les contractions de l’utérus. La caféine est également votre ennemie. Consommée en excès pendant vos règles, elle accentue les crispations musculaires et a tendance à vous rendre (encore) plus irritable.

Miser sur l’activité physique

Selon une étude mondiale, 78 % des femmes déclarent que le sport réduit leurs douleurs de règles. Il a en effet été démontré qu’après 30 minutes d’activité physique, même modérée, le corps libère des hormones comme la dopamine ou les endorphines qui sont des antidouleurs naturels et contribuent au bien être physique et mental. Si vous n’avez pas la motivation nécessaire pour une séance ultra intensive, pas de problème. Des activités douces comme la marche, le yoga, le pilate ou la natation sont tout aussi efficaces. Certaines de ces pratiques nécessitent, en effet, des positionnements spécifiques qui vont masser naturellement votre bas-ventre, et notamment vos ovaires. Elles sont donc idéales pour atténuer les crampes menstruelles. 

Sans oublier les massages pour traiter les douleurs de règles 

En tout temps, le massage vous aide à vous sentir bien. Qu’il soit Californien, Suédois ou Shiatsu, ce remède relaxe et détend les muscles. Pendant les règles, pas besoin de recourir aux techniques de massage les plus complexes ! Vous pouvez le pratiquer vous-même. Pour cela, il suffit de se masser le bas-ventre pour détendre l’appareil génital et soulager la douleur liée à des règles difficiles. L'huile d'onagre est particulièrement reconnue pour ses vertus antispasmodiques.

Vous pouvez aussi passer une bouillotte chaude sur cette zone pour apaiser les douleurs. 

Attention toutefois, si vous souffrez de douleurs abdominales très intenses, il peut s’agir d’endométriose. Dans ce cas, il est préférable de consulter un gynécologue. 

Photo by NordWood Themes on Unsplash