Ménopause, une nouvelle vie

May 28, 2020 par Nikita

C’est un phénomène biologique naturel, au même titre que les règles. Pourtant, la ménopause pâtit d’une affreuse réputation. Pour beaucoup, c’est une petite mort, le signe que l’on se dirige inéluctablement vers la vieillesse. Le terme est même parfois employé comme insulte ou prétexte à de nombreuses blagues.

C'est quoi la ménopause ?

Aujourd’hui, au XXIème siècle et en France, on laisse donc sous-entendre que les femmes auraient une date de péremption. D’ailleurs, il suffit de jeter un œil dans les médias pour comprendre à quel point la ménopause est représentée comme une épreuve, un traumatisme psychologique qu’il va falloir affronter.

Partout, on nous donne des conseils pour surmonter ce que l’on appelle le choc de la ménopause car selon une idée bien ancrée, il s’agirait d’un véritable drame. On l’associe ainsi à la perte de la féminité, à la vieillesse et à l’absence de désir sexuel. La faute au culte de la jeunesse mais aussi à un conditionnement plus insidieux où la femme n’est considérée qu’à travers sa capacité à enfanter.

Avant tout, une phase biologique

Il convient donc de rétablir quelques vérités. Une femme, au contraire d’un yaourt, ne se périme pas ! La ménopause n’est aucunement une tragédie, simplement une étape naturelle du cycle féminin. Un passage obligé qu’il est possible d’aborder avec sérénité sous réserve de parvenir à s’émanciper de tous les stéréotypes véhiculés par notre société. Il y a donc urgence à considérer la ménopause comme ce qu’elle est réellement : une phase biologique qui ne devrait en aucun cas nous faire remettre en question notre condition de femme.

Les effets positifs de la Ménopause

Alors bien sûr, l’idée n’est pas de nier les inconvénients engendrés par la ménopause qui s’accompagne souvent de symptômes inconfortables comme des bouffées de chaleur, des troubles du sommeil ou encore une sécheresse vaginale. Toutefois, il peut être intéressant de regarder les choses sous un autre angle pour en considérer aussi les aspects positifs (oui oui!). Avant tout, il y a la liberté. Etre ménopausée signifie souvent s’émanciper de la contraception et se débarrasser des effets secondaires d’une pilule ou d’un stérilet. Pour beaucoup de femmes, c’est un réel soulagement que d’en finir avec la peur d’une grossesse non désirée. Ensuite, il ne faut pas oublier que ménopause rime avec fin des règles. Fini donc les douleurs menstruelles, les fuites et l’achat des protections hygiéniques ! Enfin, pour celles ayant souffert d’endométriose, la ménopause représente bien souvent un salut, la fin d’un calvaire ayant parfois duré des dizaines d’années.

Chaque femme vit cette étape d’une façon unique.

Pour certaines, c’est une libération immédiate, tandis que pour d’autres la transition s’avère plus délicate. L’essentiel est peut-être tout simplement d’oser en parler, avec son médecin ou des amies. Briser le tabou est en effet la première étape vers l’acceptation de ce processus, rappelons-le, tout à fait normal et naturel.

Photo by Priscilla Du Preez on Unsplash