Favoriser la conception d'un enfant

January 28, 2022 par Nikita

Ça y est c’est décidé, vous êtes prête pour avoir un bébé ! Mais entre le moment où l’on décide de procréer et celui où l’on tombe vraiment enceinte, il peut se passer des mois voire des années. Voici donc tous nos conseils pour améliorer votre fertilité et maximiser vos chances de concevoir un enfant. 

Connaître votre cycle menstruel pour tomber enceinte

En moyenne une femme n’est fertile que 4 jours par mois, il est donc important de bien connaître votre cycle afin d’identifier la date de votre ovulation. Afin d’augmenter vos chances de tomber enceinte, il faut avoir des rapports sexuels pendant votre ovulation mais aussi 2 jours avant et après. Pour repérer votre date d’ovulation, vous pouvez :

  • Utiliser un calendrier ou une application de suivi menstruel et y noter scrupuleusement vos dates de règles. Théoriquement votre ovulation aura lieu 14 jours après le premier jour de vos menstruations. Toutefois, certaines femmes ont des cycles irréguliers, ce qui peut compliquer les calculs.
  • Faire un test d’ovulation. Il mesure la quantité d’hormone lutéinisante (LH) secrétée en masse lors de l’ovulation. Comme pour le test de grossesse, il s’agit d’un petit bâtonnet avec une languette que vos devez tremper dans votre urine.
  • utiliser la symptothermie. Cette méthode de gestion naturelle de la fertilité combine la prise de température et l’observation de la glaire cervicale. Pour tout comprendre, n’hésitez pas à consulter notre article spécialement dédié en cliquant ici. 
  • Reconnaître les signes physiques de l’ovulation. A l’approche de l’ovulation, certaines femmes ressentent des symptômes comme une tension dans la poitrine, une forte libido ou encore une pesanteur dans le ventre.

Prendre soin de votre santé pour booster votre fertilité

Désolé mais il va falloir lever le pied sur l’allongé ! Les spécialistes de la fertilité recommandent de limiter votre consommation de café mais aussi de thé et de soda, qui contiennent de la caféine, à 2 tasses par jour. La caféine peut en effet réduire votre production d’ovocytes, faire dysfonctionner vos trompes utérines et augmenter le risque de fausse-couche. C’est ce que révèle cette étude menée par l'Institut national de la santé et l'Université de l'Ohio.

Pour augmenter les chances de tomber (ou de retomber) enceinte, on met le paquet sur les légumes qui contiennent plein de nutriments comme les minéraux et les vitamines. On essaye aussi de maximiser ses apports en oméga-3, des acides gras protecteurs du système reproducteur que l’on trouve principalement dans les poissons gras, les œufs et les fruits à coque.

Par contre, on se calme sur la nourriture industrielle, le sucre, les pâtes, les gâteaux qui sont à index glycémique élevé, c’est-à-dire qui font grimper rapidement votre taux de sucre dans le sang.  Ces aliments déclenchent une sécrétion importante d’insuline ce qui nuit à l’ovulation. On oublie également les produits allégés et demi-écrémé ( lait, yaourt, crème, fromages). Pauvres en graisses, ils affectent l’équilibre des hormones sexuelles et donc le fonctionnement des ovaires.

  •  Prendre des compléments alimentaires

Pour booster votre fertilité, faites le plein d’acide folique. Aussi connue sous le nom de vitamine B9, elle favorise l’ovulation. Certains médecins recommandent aussi de faire une cure de Zinc et de sélénium et d’augmenter vos apports en vitamine D et en vitamine C qui stimulent la production des hormones sexuelles ( oestrogènes et progestérone).

Photo by John Looy on Unsplash