Favoriser son bien-être pendant la grossesse : nos conseils

July 28, 2021 par Nikita

La grossesse est une période éprouvante tant sur le plan physique que psychologique. C’est pourquoi il est important de prendre soin de vous et de votre corps tout au long de ces 9 mois. Voici tous nos conseils pour améliorer votre bien-être pendant la grossesse.

Consulter un ostéopathe

Durant la grossesse, le corps se transforme.  On prend du poids, on perd en mobilité, nos muscles et nos articulations deviennent douloureuses.

L’ostéopathie apparaît alors comme un excellent moyen de nous soulager. Cela permet d’atténuer le mal de dos et de regagner en souplesse au niveau des lombaires et du bassin mais aussi  de soulager les nausées et les brûlures d’estomac. En assouplissant le périnée, l’ostéopathie peut également faciliter l’accouchement.

À noter que tous les ostéopathes ne pratiquent pas sur les femmes enceintes car cela nécessite une formation spécifique. 

Se détendre grâce aux massages 

Pour un vrai moment de détente durant votre grossesse, n’hésitez pas à opter pour un massage prénatal. Réalisé par un kinésithérapeute ou dans un institut, il est bénéfique tant pour votre corps que pour votre moral.

En plus de soulager vos muscles et vos articulations, un bon massage va diminuer votre stress et vos angoisses. Localisé au niveau des jambes, il permettra d’activer votre circulation sanguine et lymphatique et de soulager des jambes lourdes ou  gonflées par la rétention d’eau. Certains praticiens proposent également des massages réalisés dans l’eau, c’est idéal pour soulager le corps de son poids et retrouver une sensation de légèreté. 

Se soigner avec  la phytothérapie

Nausées, troubles du sommeil, ballonnements, la grossesse apporte son lot de contrariétés. Le problème c’est que plupart des médicaments sont proscrits pour les  femmes enceintes.

Heureusement vous pouvez vous tourner vers la phytothérapie pour traiter efficacement et sans danger les petits maux de la grossesse. Certaines plantes sont en effet très efficaces pour soulager les inconforts comme :

  • Les troubles du sommeil : pour des nuits plus tranquilles optez pour des tisanes à base d’aubépine, de valériane, de passiflore ou de fleur d’oranger.
  •  Les nausées : Le gingembre est la plante de référence dans le traitement des nausées. Vous pouvez la consommer fraiche sous forme de copeaux rappés ou bien en tisane.
  • Les ballonnements : Les tisanes de fenouil sont intéressantes pour traiter les désordres intestinaux et les gaz.
  •  Les seins douloureux : Si vous avez la poitrine lourde et tendue, les tisanes à base d’hamamélis pourront vous soulager.
  • Lstress : La mélisse, l’angélique et la lavande sont connues pour leurs vertus apaisantes.
  • Les jambes lourdes : En stimulant la circulation sanguine, la vigne rouge permet de limiter le phénomène des jambes lourdes et la rétention d’eau.
  • Les vergetures. La prêle des champs est une plante naturellement riche en silicium, une substance qui stimule la production de collagène et d’élastine.  Elle permet donc d’améliorer l’élasticité de la peau et de prévenir la formation des vergetures. Elle est à appliquer sous forme d’huile ou de macérat  une fois par jour sur les zones propices aux vergetures ( seins, ventre, cuisses, fesses).
  • Faciliter l’accouchement : consommer 3 tasses de tisane de framboisier par jour pendant le dernier mois de la grossesse permettrait d’assouplir le col de l’utérus.

 Rester active grâce au yoga prénatal

Sauf contre-indication médicale, il est recommandé aux femmes enceintes de maintenir une activité physique le plus longtemps possible. Le yoga prénatal apparaît comme une discipline douce et particulièrement adaptée à la grossesse.

Vous pouvez la pratiquer avec un professeur lors de cours individuels ou collectifs  ou bien seule à la maison en suivant des vidéos sur internet par exemple. L’avantage de cette discipline c’est qu’elle a été spécifiquement pensée pour les femmes enceintes, pas de risque donc de vous blesser ou d’adopter des postures néfastes pour le bébé.

En plus de soulager certaines douleurs, le yoga prénatal est un excellent moyen de vous préparer à l’accouchement en améliorant votre respiration  et l’élasticité de votre périnée. 

Vaincre le stress de la grossesse grâce à la sophrologie 

La sophrologie est une discipline qui mêle la méditation et l’hypnose à des exercices de respiration.

Si l’idéal est de vous initier en cabinet avec un(e) professionnelle, vous pourrez ensuite sans problème réaliser vos séances en solo à la maison. La sophrologie vous aide à vous connecter à votre corps et à prendre conscience de vos émotions pour pouvoir les gérer plus facilement. C’est aussi un excellent moyen de lâcher prise et de vous préparer sereinement à la naissance. En état de méditation ou d’hypnose, vous êtes plus attentive aux mouvements de votre bébé et à l’énergie qu’il produit, vous pourrez ainsi tisser plus facilement un lien privilégié avec lui.

Faites-vous plaisir

Lorsque l’on est enceinte, on est souvent focalisée sur sa grossesse et sur l’arrivée du bébé. On s’occupe des formalités administratives, de la préparation à l’accouchement, de la décoration de la chambre … si bien qu’on en oublie parfois de vivre pour nous.

Pourtant, il est très important pour votre bien-être, et par extension celui du bébé, de vous faire plaisir. N’hésitez pas à faire un goûter entre copines, à regarder une série, à bouquiner, à flâner dans les rues, bref à faire toute activité que vous aimez et qui vous fait du bien (sauf boire des mojitos désolée).

Être heureuse est définitivement le meilleur moyen de bien vivre sa grossesse.

Photo by Devon Divine on Unsplash