Se baigner pendant les règles

December 29, 2020 par Nikita

Des vacances à la mer, un cours d’aquagym, une sortie piscine avec des amis, les occasions de se retrouver à l’eau ne manquent pas. Sauf que parfois, nos règles sont aussi de la partie.  Par peur des fuites ou de la ficelle du tampon qui dépasse, certaines femmes se résignent et abandonnent l’idée de se jeter à l’eau. Pourtant, il est tout à fait possible de se baigner pendant les règles, cela demande simplement un peu d’organisation et quelques précautions.

Trouver la protection hygiénique qui vous convient 

La première règle lorsque l’on veut se baigner durant ses menstruations, c’est de bien choisir sa protection périodique. Évidemment impossible d’aller à l’eau avec une serviette hygiénique ou un protège-slip : ils  se gorgeraient d’eau et finiraient par se décoller. Vous devez vous tourner vers des protections internes comme les tampons ou la cup. Et pour celles qui ont l’angoisse de la ficelle du tampon qui dépasse du maillot de bain, il existe une astuce toute simple : couper une partie de la ficelle pour la raccourcir. Attention, il faut quand même que vous puissiez la saisir facilement pour enlever votre tampon. 

Bien choisir son maillot de bain 

Lorsque vous voulez vous baigner pendant vos règles, rien ne vous empêche de mettre votre maillot favori ou habituel. Toutefois, par sécurité, mieux vaut opter pour un maillot de couleur foncée. Une fuite sera bien plus visible  sur un bikini blanc que sur un maillot noir. Si vous portez un tampon et que vous avez peur que la ficelle dépasse, évitez les tangas ou les coupes trop échancrées. Sachez également qu’il existe également des maillots de bain menstruels spécialement conçus pour absorber le flux sanguin. Attention toutefois, si vous avez un flux très abondant, mieux vaut combiner le maillot menstruel avec une autre protection comme une cup ou un tampon. 

La natation pour soulager les douleurs menstruelles

Pendant nos règles, la perspective de plonger notre ventre dans de l’eau froide est loin d’être réjouissante. Pourtant la natation, qu’elle soit pratiquée dans la mer ou en piscine, est un excellent moyen de soulager les douleurs de règles. Nager permet d’étirer en profondeur les muscles pelviens et de décontracter l’utérus. On a donc moins de crampes. La nage sur le dos est aussi super efficace pour les femmes qui ont  mal aux lombaires pendant leurs menstruations. Enfin lorsque vous nagez, vous secrétez des endorphines et de la dopamine, des hormones qui vont agir sur votre stress et vous redonner le moral. 

Se baigner diminue les saignements

La pression de l’eau sur notre abdomen a pour effet de ralentir la descente du flux menstruel. Même si les saignements ne sont pas totalement interrompus, on saigne beaucoup moins dans l’eau que sur la terre ferme. Il ne faut donc pas avoir peur des fuites qui sont très rares. Et quand bien même un petit filet de sang parviendrait à s’échapper de votre maillot de bain, pas de panique vous resterez incognito. L’eau ne va pas se colorer en rouge !

Eviter les infections

Après la baignade, il est important de changer votre protection hygiénique. L’eau de mer peut en effet contenir des bactéries néfastes pour votre flore vaginale tandis que le chlore de la piscine est un irritant. Si vous portez un tampon, il est a coup sûr imprégné par l’eau, d’où la nécessité d’en changer rapidement. Évitez également de rester trop longtemps avec votre maillot de bain humide, c’est le meilleur moyen d’attraper une mycose. Prenez une douche dès que possible après votre baignade en utilisant de préférence un gel intime au PH légèrement acide pour nettoyer votre vulve en douceur. Les savons et les gels douche sont généralement  trop agressifs pour cette partie sensible de notre anatomie. 

Attention au coup de froid 

Pendant nos règles, notre corps a parfois du mal à réguler sa température qui a tendance à augmenter de quelques dixièmes de degrés. A cause des changements hormonaux, nous transpirons également en plus grosse quantité et sommes sujettes aux bouffées de chaleur. En sortant de l’eau après une baignade, il se peut que vous n’ayez pas conscience d’avoir froid car l’action de vos hormones fausse votre perception. Rester en plein courant d’air avec votre maillot mouillé est pourtant le meilleur moyen d’attraper froid. N’hésitez pas à vous couvrir dès qu’il y a du vent ou que la température s’est refroidie. A la piscine, notamment en hiver, les couloirs sont généralement surchauffés et le contraste avec la température extérieure est très marqué. Séchez bien vos cheveux et habillez-vous chaudement pour sortir afin de ne pas tomber malade.

Photo by Marcus Ng on Unsplash