Comment utiliser un protège-slip ?

February 10, 2021 par Soraya

Fin, léger et discret, le protège-slip se distingue de la serviette hygiénique par son plus faible taux d’absorption. Cela en fait un accessoire idéal pendant vos règles, en complément d’une protection périodique interne les jours où vos flux sont les plus abondants, ou en fin de règles quand les flux se font plus discrets, mais aussi en dehors des règles.

Comment choisir son protège-slip ?

Vous pouvez tout d’abord choisir votre protège-slip selon son niveau d’absorption. Mais gardez toujours à l’esprit que même le plus absorbant des protège-slips n’est pas conçu pour être porté seul lors de règles au flux normal.

Vous en trouverez aussi plusieurs formats, à porter par exemple avec vos lingeries les plus fines et délicates, telles que les strings et les tangas. 

De manière générale, on vous conseille d’éviter les protège-slips parfumés. Ils ont tendance à favoriser les démangeaisons, les irritations et les allergies (parfois même les mycoses). S’il s’agit d’un produit périodique non bio, soyez également vigilante sur la composition. En effet, la composition des serviettes jetables non bio peut laisser pantoise : plastique (elles brûlent), traces d'herbicide (glyphosate), de produits chimiques et de perturbateurs endocriniens (phtalates). 

Afin d’échapper aux substances chimiques et synthétiques que contiennent la plupart des protège-slips traditionnels, optez pour une solution écolo, saine et naturelle : les protège-slips bios. 

Chez jho, nous proposons des protège-slips en coton bio certifiés GOTS (label de référence internationale le plus fiable qui existe). Ils sont composés de matière végétale, sans parfum, ni blanchiment au chlore, donc respectueux de votre santé intime et de l’environnement car biodégradables. Leur voile hypoallergénique, fin et doux protège votre peau des irritations et limite les risques d’allergies.

À quel moment utiliser un protège-slip ?

Le protège-slip peut vous accompagner pendant vos règles, mais pas seulement. Il sera aussi très adapté en cas d’épanchements vaginaux très légers (spotting, pertes blanches…). En cas de fuites urinaires, il faudra alors opter pour un protège-slip spécifique

Utiliser un protège-slip à l’approche de ses règles

De nombreuses femmes au cycle irrégulier rencontrent des difficultés à estimer la date exacte de leurs règles. Si c’est aussi votre cas, le protège-slip, plus discret que la serviette hygiénique, est alors une bonne solution. Il permet de se mettre à l’abri des mauvaises surprises sans avoir à porter une protection périodique trop contraignante. Il vous suffira de le mettre un peu de temps avant l’arrivée estimée de vos règles, pour ensuite vous tourner vers une protection hygiénique plus absorbante.

Utiliser un protège-slip pendant ses règles 

Vous pouvez aussi choisir d’utiliser un protège-slip pendant vos règles, à condition de le porter en complément d’une autre protection intime interne (tampons périodiques, cup menstruelle…). 

Utiliser un protège-slip à la fin de ses règles 

La fin des règles s’accompagne souvent d’un flux menstruel plus léger. Pendant ces quelques jours, le protège-slip est une bonne alternative à la serviette hygiénique, afin d’absorber les très faibles saignements.

Utiliser le protège-slip en dehors des règles

Le protège slip pour les sécrétions vaginales

Le protège-slip peut aussi vous accompagner lors des petits désagréments de tous les jours, tels que des pertes blanches, des écoulements naturels du vagin qui sont souvent plus abondants en milieu de cycle, au moment de l’ovulation. 

Le protège-slip est aussi une protection périodique idéale en cas de très légers saignements en dehors des menstruations, aussi appelés spotting.

Notez que si vous suivez un traitement contre les mycoses vulvo-vaginales (ovule vaginal et crème antifongique), vous pouvez porter un protège-slip pour éviter de tâcher vos sous-vêtements pendant la durée du traitement.

Et porter un protège-slip tous les jours ?

Bon à savoir : on estime que près de 10 % des femmes utilisent des protège-slips au quotidien, par exemple pour limiter la transpiration ou les odeurs. Toutefois, l'utilisation d'un protège-slip tous les jours est fortement déconseillé. En effet, porter son protège-slip trop longtemps peut venir causer des irritations cutanées, et augmente également le risque de mycose et d’infections urinaires.

Les protège-slips spécifiques à l'incontinence féminine

Si vous êtes sujette à des fuites urinaires ou que vous souffrez d'incontinence urinaire légère, il vous faudra alors utiliser un protège-slip spécial fuites urinaires, comme nous le proposons chez jho. En effet, les protège-slips pour règles ne sont pas adaptés aux fuites urinaires, l’urine étant plus liquide que le sang. C’est pourquoi, chez jho, nous proposons des protège-slips spécifiques pour les fuites urinaires légères. La partie directement en contact avec votre peau est en coton biologique certifié, sans parfum ni blanchiment au chlore; quant au cœur absorbant, nous avons certes dû intégrer quelquess absorbants synthétiques, mais nous maintenons le maximum d'ingrédients biologiques.

Comment bien utiliser un protège-slip jetable ?

Les protège-slips jetables s’utilisent de la même façon que les serviettes hygiéniques

Pour mettre un protège-slip jetable, il vous suffit de :

  1. Vous laver les mains à l’eau et au savon ;
  2. Déballer le protège-slip de l’emballage (idéalement, ne pas jeter l’emballage) ;
  3. Décoller la languette au dos de la protection ;
  4. Coller le protège-slip sur le fond de la culotte (le côté collant sur vos sous-vêtements et la partie absorbante visible qui sera placée contre votre vulve) ;
  5. S'il y en a, abattre les ailettes sous votre culotte et les coller ; 
  6. Vous laver à nouveau les mains. 

Comment enlever son protège-slip ?

Pour retirer le protège-slip, il vous suffit de faire pareil que pour le mettre mais à l'envers : 

  1. Vous laver les mains à l’eau et au savon ;
  2. S'il y en a, décoller les ailettes sous votre culotte
  3. Décoller le protège-slip du fond de votre sous-vêtement
  4. Si vous avez conservé le sachet, ou que vous avez le sachet d'une autre protection périodique, le placer à l'intérieur ; 
  5. Vous laver à nouveau les mains. 

Comment jeter son protège-slip ?

Au moment d’en changer, roulez tout simplement le protège-slip usagé dans le petit papier d’emballage d’origine, ou bien dans du papier toilette, avant de le jeter dans la poubelle (attention à ne surtout pas le jeter dans la cuvette des toilettes !) Lavez vous bien les mains en suivant. 

Quand changer son protège-slip ? 

Afin d’éviter tout désagrément, ne gardez pas votre protège-slip plus de 3 à 4 heures d’affilée, même s’il ne vous semble pas avoir atteint sa capacité d’absorption maximale. Pour éviter les risques d'infections, il est conseillé de respecter ces bonnes pratiques d'hygiène menstruelle et intime

Comment bien utiliser un protège-slip lavable ?

Il existe également des protège-slips durables, généralement composés de coton bio ou de fibres de bambou. Ils se clipsent tout simplement à la culotte, sont lavables, et donc réutilisables pendant de longues années.  Pour des règles zéro-déchet, ils sont plus écologiques puisqu'ils contribuent à réduire les déchets générés par les protections périodiques jetables. 

Comment laver un protège-slip réutilisable ?

Les protège-slips réutilisables peuvent généralement être pré-lavés à l’eau froide (pour un premier lavage et avant la première utilisation), puis lavés à la machine à 30 degrés, et enfin sécher à l’air libre. N’hésitez pas à vous renseigner sur les spécificités relatives à votre produit.