Peut-on tout faire avec un tampon ?

January 15, 2020 par Nikita

Oui-oui, on a même vu des filles utiliser un des tampons hygiéniques pour étaler leur fond de teint, et en faire un tuto maquillage sur YouTube ! Bon, plus sérieusement, si le tampon a révolutionné la vie des femmes, c’est qu’il est un atout en période de règles à bien des égards : moins de gêne, plus de discrétion, plus de liberté. On peut - presque - tout faire avec un tampon : Courir, nager, dormir… à condition de respecter quelques règles d’utilisation élémentaires.

Le tampon à utiliser seulement pendant les règles

D’abord, une précision : les tampons sont un produit à utiliser pendant, et uniquement pendant les règles ! A l’approche du premier jour de règles, mieux vaut opter pour un protège-slip : le tampon est fait pour absorber le fluide menstruel, et non les sécrétions vaginales quotidiennes, qui ont un rôle de protection. Mettre un tampon en dehors des règles favorise la sécheresse intime et risque de déséquilibrer la flore vaginale.

Peut-on réutiliser le même tampon ?

Non, les tampons jetables sont par définition non réutilisables. Pas question donc de reprendre ou de laver son tampon usagé pour l'utiliser deux fois. Si vous êtes dans une situation de précarité menstruelle, n'hésitez pas à contacter des associations comme Les Règles Elémentaires.

Peut-on mettre des tampons tous les jours ?

Non. Comme mentionné ci-dessus, on n'utilise pas de tampon hygiénique pour les pertes blanches (leucorrhées physiologiques vaginales).

Peut-on nager ou se baigner avec un tampon ?

Oui. Pour nager, à la piscine, dans un jacuzzi ou en mer, les tampons sont une super solution pour se baigner pendant ses règles. Si le tampon est adapté au flux habituel, il n’y a pas de risque de fuite …En revanche, il peut se gorger d’eau, il est donc conseillé de changer votre tampon imbibé après une longue baignade.

Peut-on faire de la plongée avec un tampon ?

Vous pouvez porter un tampon hygiénique pour vos activités sportives de plongée sous-marine. Si jamais vous êtes stressée et que vous avez peur d'avoir vos règles en vacances, alors parlez-en avec votre médecin pour enchaîner deux plaquettes de contraceptif. 

Peut-on se doucher avec un tampon ?

Oui, sans aucun souci. 

Peut-on perdre sa virginité avec un tampon ?

Non. La perte de la virginité est le moment où vous avez des relations sexuelles pour la première fois. L'introduction d'un tampon dans votre vagin peut contribuer à élargir votre hymen mais n'équivaut pas à un premier rapport sexuel. Si vous ne souhaitez pas prendre de risques, vous pouvez privilégier d'autres protections pour vos premières règles.

Peut-on se faire épiler avec un tampon ?

Allez chez l'esthéticienne pour se faire épiler pendant ses règles est possible. Néanmoins, il est conseillé de prévenir l'institut afin d'obtenir l'accord de la praticienne et de porter un tampon périodique (ou bien une éponge ou une coupe menstruelle). Les protections périodiques externes (serviettes jetables ou culotte menstruelle) ne vous permettront pas à la professionnelle de vous épiler dans le respect des règles d'hygiène intime. 

Peut-on faire pipi avec un tampon ?

Oui, vous pouvez aller aux toilettes (faire pipi et caca) avec un tampon. Le tampon est inséré dans votre canal vaginal (non dans votre urètre ou votre anus). Pour éviter d'uriner sur le cordonnet ou sur la ficelle, vous pouvez le déplacer légèrement sur le côté avant de vous essuyer avec du papier-toilette et de le replacer.

Est-ce dangereux de dormir avec un tampon ?

Porter un tampon la nuit pour dormir est possible, mais pas plus de 6 heures d’affilée. Au-delà, en effet, il peut augmenter le risque de choc toxique (SCT), une maladie infectieuse extrêmement rare mais grave, qui survient chez certaines femmes, et qui est provoquée par certaines bactéries (staphylocoque doré) dans le vagin qui, à force d’être confinées, libèrent une méchante toxine. Pour la nuit, il est donc conseillé d’utiliser une protection externe, comme une serviette. Pour éviter le syndrome du choc toxique, pensez aussi à respecter les règles basiques d'hygiène menstruelle (comme vous laver les mains avant de mettre votre tampon).

Et faire l'amour avec un tampon ?

Et pendant l’amour ? Il est préférable de retirer son tampon hygiénique avant une relation sexuelle pendant vos règles, notamment en cas de pénétration. Pour des raisons d’inconfort évidentes, mais également parce que celui-ci pourrait être poussé au fond du vagin pendant vos relations sexuelles et facilement oublié. Toutefois pas d’inquiétude, en cas d’oubli, il n’ira pas bien loin : le vagin est cloisonné, le tampon ne peut pas se perdre ailleurs (il ne pourra pas passer par le col de l'utérus).  Au moindre doute, en cas de tampon coincé ou de tampon oublié (vous avez mis un nouveau tampon sans enlever le précédent), rendez-vous chez un médecin, un gynécologue ou aux urgences les plus proches.

Toutes les activités sont donc permises avec un tampon. En respectant les mesures d’hygiène, notamment le lavage de mains systématique avant et après toute nouvelle insertion, et en renouvelant régulièrement le tampon dans une journée, les règles, vous pourriez-bien vous en tamponner allègrement ! (oui, on aime les jeux de mots, on a osé).