Composition et fabrication des coupes menstruelles

October 11, 2021 par Soraya

Écologique, zéro déchet, réutilisable, pratique et efficace, la cup menstruelle séduit de plus en plus de femmes. Mais comment est fabriquée cette protection hygiénique interne en forme de petite cloche que l'on insère dans le vagin ? On vous détaille ici la composition et la fabrication des coupes menstruelles.

De quoi sont composées les coupes menstruelles ?

Dans les années 80-90, les cups menstruelles étaient fabriquées en caoutchouc. Mais ce matériau s’est rapidement révélé allergisant pour certaines femmes. 

Par conséquent, depuis le début des années 2000, la plupart des cups menstruelles sont fabriquées en silicone médical. Certaines marques créent également des cups menstruelles en latex (mais là aussi certaines personnes sont allergiques), ou encore en TPE (élastomère thermoplastique). 

Les coupes menstruelles en silicone médical

Le silicone médical est l’une des options les plus fiables pour la composition de sa cup menstruelle. Utilisé dans le secteur médical, en chirurgie reconstructrice notamment, le silicone offre une élasticité et une résistance idéales, qui facilitent grandement l’utilisation de la cup menstruelle. Ce matériau est également hypoallergénique et très bien toléré. 

Qu’est-ce que le silicone médical ?

Le silicone est un polymère dérivé du silicium, qui est utilisé dans l’industrie (pour la fabrication d'ustensiles de cuisine par exemple) et dans le domaine médical (pour la conception de masques anesthésiques, de seringues, de prothèses orthopédiques…). 

En fonction de l’usage qui va en être fait, sa consistance peut varier (liquide, solide, sous forme de gel…). 

C’est donc le silicone de type médical qui est utilisé pour les cups menstruelles. 

Quels sont les différents types de silicone médical ?

Pour obtenir la consistance (ni trop rigide, ni très souple) voulue pour la fabrication des cups menstruelles, le silicone doit être catalysé pour être considéré comme de qualité médicale. Il existe pour cela deux procédés distincts : le silicone catalysé au peroxyde, et le silicone catalysé au platine. 

  • Les cups menstruelles en silicone catalysé au peroxyde

Composé d’oxygène et de carbone, le peroxyde est un oxydant, particulièrement nocif en cas d’exposition prolongée ou de quantités importantes. Son utilisation n’est donc pas sans risques, car ce produit peut libérer des résidus organiques nocifs pour la santé. Il est malgré tout encore très largement utilisé pour fabriquer de nombreuses coupes menstruelles.

  • Les cups menstruelles en silicone catalysé au platine

Métal rare et précieux, la platine est utilisée de façon infime pour le durcissement du silicone. Ce mode de fabrication n’entraîne pas de résidus nocifs, et ne présente aucun risque pour la santé des utilisatrices. C’est le mode de fabrication le plus fiable pour les coupes menstruelles en silicone médical biocompatible.

Composition et fabrication des cups menstruelles : que choisir ?

Vous l’aurez compris, le mieux est de privilégier les cups menstruelles fabriquées en silicone médical biocompatible, de qualité platine. 

Assurez-vous aussi, au moment d’acheter votre cup, qu’elle est garantie sans perturbateurs endocriniens (phtalates, bisphénols…), sans agents blanchissants comme le chlore, sans colorant, sans parfum et sans latex.

Il est également important de se tourner vers des marques qui offrent une totale transparence sur la composition et la fabrication de leurs produits. 

Attention : la coupe menstruelle ne convient pas à tous les types de contraceptif, notamment le stérilet, car l'effet ventouse de la coupelle menstruelle peut déplacer le DIU (dispositif intra-utérin) et vous exposer à des risques de grossesse extra-utérine ou non désirée. Pour plus d'informations, consultez notre article "Bien choisir sa contraception". 

Le syndrome du choc toxique et la composition des cups menstruelles

Contrairement à certaines idées reçues, sachez que les risques du syndrome du choc toxique ne sont pas liés à la fabrication ou à la composition de la cup menstruelle, mais à un usage prolongé de la cup (ou d’un tampon), comme l’explique en détail ce rapport de l’Anses. En effet, c’est la stagnation du sang des menstrues (permettant la prolifération d'une souche de staphylocoque doré) qui serait à l’origine des cas de SCT. Il reste très important de bien respecter les mesures basiques d'hygiène menstruelle (se laver les mains à l'eau froide et au savon avant et après avoir inséré sa protection périodique) et d'utilisation de la cup (stérilisation obligatoire) pour éviter tout risque de syndrome du choc toxique. 

Pour vous protéger, veillez donc à ne pas garder trop longtemps, à vider et à nettoyer votre cup menstruelle toutes les 4 à 6 heures. Pour la nuit, privilégiez les protections hygiéniques externes, bio dans l’idéal, telles que les serviettes hygiéniques en coton bio ou les culottes menstruelles.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation de la cup menstruelle, surtout si c'est votre première coupe, (la plier, la pincer, la retirer en évitant l'effet ventouse, la stériliser, la rincer, la placer dans sa pochette de rangement), consultez notre article : « Comment utiliser une coupe menstruelle ? ».

Composition et fabrication des coupes menstruelles jho

Les cups menstruelles jho sont fabriquées en France, avec du silicone médical biocompatible de qualité platine, dans le respect des normes qualité ISO 13485.

Cela vous garantit un total respect de votre santé intime, ainsi qu’un confort optimal.

Par ailleurs nos cups menstruelles sont de couleur naturelle, pour éviter l’utilisation de colorants, selon les référentiels réglementaires et normatifs USP Class VI (type implant) et ISO 10993

Les coupes menstruelles jho sont toutes emballées individuellement, dans un sachet hermétiquement fermé, et dans une pochette en coton biologique certifiée GOTS.

Nous proposons notamment deux tailles de cups pour s’adapter à tous les types de flux menstruels : 

  • La cup de taille 1 : pour les flux légers à normaux (taille S - M)

Cette cup est d’une longueur de 7,4 cm, d’un diamètre de 4,1 cm, et elle dotée d’une capacité de 20,2 ml, ce qui équivaut à deux tampons normaux. 

  • La cup de taille 2 : pour les flux abondants (taille L)

Cette cup est égale en longueur (7,4 cm), mais son diamètre est plus large (4,6 cm). Sa contenance est donc plus importante (29,5 ml), et équivaut à deux tampons super.

Les cups menstruelles peuvent être utilisées entre 3 à 5 ans en fonction de l’usage qui en est fait, et à condition de respecter les conditions d’entretien et d’utilisation. Pour savoir quelle taille de cup choisir, il vous faut déterminer quel est votre type de flux menstruel

Photo by Oana Cristina on Unsplash