Les troubles digestifs pendant les règles

April 26, 2022 par Nikita

Diarrhées, constipations, nausées, ballonnements…les règles occasionnent de nombreux soucis de transit et de digestion. Quelles sont les causes de ces troubles ? Comment les soulager ? Dans cet article, on vous explique tout sur les problèmes de digestion liés aux menstruations. 

Quels sont les troubles digestifs qui apparaissent pendant les règles ? 

Selon une étude publiée par les chercheurs canadiens de l’université de Manitoba, 69 % des femmes ont déclaré présenter au moins un symptôme gastro-intestinal pendant leurs règles ou durant leur syndrome prémenstruel.

Il peut s’agir :

  1. De nausées
  2. De vomissements
  3. De ballonnements
  4. De diarrhées
  5. De constipation
  6. De douleurs digestives (mal au ventre)
  7. De flatulences
  8. D’aérophagie
  9. D’une sensation de poids dans l’estomac

Quelles sont les causes des douleurs digestives menstruelles ? 

Quand on mange, les aliments progressent tout au long de notre système digestif où ils vont subir différentes transformations chimiques afin d’être décomposés pour  que notre corps puisse utiliser les nutriments dont il a besoin pour fonctionner. La nourriture passe d’abord par l'œsophage puis par l’estomac avant d’atterrir dans l’intestin grêle puis le côlon et enfin le rectum, avant d’être évacuée par l’anus. 

Afin que la nourriture avance dans le système digestif et passe d’un organe à l’autre, des contractions ont lieu au niveau des intestins. Ce phénomène s’appelle le péristaltisme.

Juste avant et pendant les règles, un bouleversement hormonal s’opère dans le corps qui cesse d’un coup de produire des œstrogènes et de la progestérone, les hormones ovariennes.

Sans qu’on comprenne exactement par quel mécanisme, il semblerait que ces changements hormonaux impactent le péristaltisme en venant le ralentir.

Les contractions de l’intestin sont moins fréquentes donc les matières vont stagner et fermenter ce qui peut entraîner des troubles digestifs comme les ballonnements et la diarrhée (le tristement célèbre "caca de règles"). Dans certains cas, les règles causent un arrêt total du péristaltisme, ce qui peut générer une constipation ou des vomissements. 

Aggravation des maladies digestives par les règles

Si vous avez déjà des problèmes digestifs ou que vous souffrez d’une maladie comme la colopathie fonctionnelle, aussi connue sous le nom de syndrome du côlon irritable, il est très possible que vos règles amplifient les douleurs et les troubles digestifs. Vous pourrez alors souffrir de crampes abdominales très violentes et de problèmes de transit vraiment handicapants. 

Troubles digestifs et règles : attention à l’endométriose

L’endométriose est une maladie gynécologique extrêmement fréquente puisqu’elle touche 1 femme sur 10. Elle est causée par un dysfonctionnement de l’endomètre, la muqueuse qui tapisse les parois internes de l’utérus.

Normalement à la fin du cycle menstruel, lorsque la fécondation n’a pas lieu, il se désagrège et est évacué naturellement: ce sont les règles. Chez les femmes atteintes d’endométriose, certaines cellules de l’endomètre ne sont pas expulsées et migrent vers d’autres organes dits de voisinage comme les ovaires, la vessie, le rectum mais aussi les organes digestifs comme le colon (on parle alors d'endométriose digestive). Lors des règles, ces cellules sensibles aux hormones se mettent à saigner, ce qui peut causer des troubles digestifs importants et des douleurs à la défécation. Parfois, les personnes menstruées souffrent de rectorragies cataméniales (saignements et douleurs à l'anus).

Quelles solutions pour traiter les troubles digestifs menstruels ? 

Il n’existe pas de solution unique pour traiter les problèmes digestifs liés au cycle menstruel. Tout dépend de la nature et de l'intensité des troubles.

Voici toutefois quelques pistes pour les limiter :

1) Adapter son alimentation

Si vous êtes constipée, augmentez votre consommation d’aliments riches en fibres qui vont accélérer le transit et favoriser l’évacuation des selles. Si au contraire vous souffrez de diarrhées, misez sur des aliments comme le riz, les carottes cuites ou des bananes qui ralentissent le transit et qui vont solidifier vos selles. 

2) Prendre du charbon actif

En cas de gaz ou de ballonnements, le charbon actif fait des miracles. Sous forme de pilule ou de poudre, il s’agit du remède naturel le plus efficace contre les maux de ventre et les flatulences car il absorbe les gaz intestinaux

3) Consommer du gingembre

Sous forme de tisane ou de copeaux, le gingembre est excellent contre la nausées et les vomissements. 

4) Prendre des médicaments 

Laxatifs contre la constipation, traitement contre la diarrhée, antispasmodiques pour traiter le mal de ventre, il existe aujourd’hui de nombreux médicaments pouvant vous soulager des troubles digestifs menstruels. 

5) Utiliser une bouillotte

En cas de spasmes digestifs, n’hésitez pas à poser une bouillotte sur votre ventre. La chaleur devrait rapidement détendre les muscles et les organes de la digestion. 

6) Miser sur la phytothérapie

Certaines plantes comme la mélisse, la sauge, la mélisse ou le fenouil fonctionnent très bien pour soulager le mal de ventre et réguler la digestion. N’hésitez pas à boire en infusion ces plantes médicinales

Photo by Sydney Sims on Unsplash