Tout savoir sur les serviettes hygiéniques jetables

par Soraya

Lavables, jetables, conventionnelles, bio… La serviette hygiénique est une protection périodique qui se décline sous de nombreuses formes. Aujourd’hui, on vous parle de la serviette hygiénique conventionnelle, qui éveille beaucoup d’interrogations chez de nombreuses femmes. De quoi est-elle composée ? Comment est-elle fabriquée ? Est-elle risquée pour la santé ? On répond à toutes vos questions !

De quoi sont composées les serviettes conventionnelles ?

Le premier défi quand on essaie de savoir ce qui se cache dans nos protections hygiéniques conventionnelles, c’est que beaucoup de marques restent très floues sur la composition de leurs tampons périodiques, serviettes hygiéniques et protège-slips, pour la simple raison qu’elles n’ont pas pour obligation de lister l’intégralité des substances qui composent leurs produits.

Grâce à des enquêtes menées par des associations de consommateurs et des organisations sanitaires, on en sait aujourd’hui un peu plus sur la composition et sur la fabrication des serviettes hygiéniques industrielles. Ce qu’il faut retenir, c’est que plusieurs de ces produits contiennent un certain nombre de substances indésirables, comme des phtalates (perturbateurs endocriniens) ; des traces de glyphosate (un herbicide cancérigène probable) ; des traces de pesticides (lindane, quintozène…) ; du parfum ; du plastique… 

Beaucoup de marques choisissent aussi de blanchir au dioxyde de chlore les fibres utilisées pour fabriquer les serviettes hygiéniques. Résultat : on retrouve des traces de dioxines et de furanes dans de nombreuses protections intimes qui ont fait l’objet d’un blanchiment au chlore. Les dioxines, ce sont des sous-produits ultra-toxiques, perturbateurs endocriniens et cancérigènes, qui peuvent provoquer, à partir d’une certaine dose, plusieurs problèmes de santé (baisse de la fertilité, affaiblissement du système immunitaire, problèmes endocriniens…). Certains experts soupçonnent aussi la dioxine d’augmenter les risques d’endométriose.  

Pour en savoir plus, découvrez notre article : « Exposition aux produits chimiques dans les protections hygiéniques ».

Faut-il continuer à utiliser des serviettes hygiéniques conventionnelles ?

Selon les organisations sanitaires, le port de protections hygiéniques conventionnelles ne présente pas de risques avérés pour la santé des femmes, car la concentration des produits toxiques se situerait en dessous des seuils sanitaires. Les quantités seraient donc trop faibles pour être nocives. 

Mais comme on manque encore beaucoup de visibilité sur la composition exacte des produits intimes conventionnels, il reste difficile de garantir un risque nul.  De plus, la paroi vaginale et les muqueuses étant très absorbantes, ces substances toxiques finissent par s’accumuler dans l’organisme, ce qui peut avoir, à terme, des effets néfastes pour la santé. 

Les serviettes hygiéniques conventionnelles peuvent aussi augmenter le risque d’irritations et d’allergies. Si vous souffrez de démangeaisons, de rougeurs et de brûlures pendant vos règles, il n’est pas impossible que vos protections intimes y soient pour quelque chose. Pour en savoir plus,  consultez notre article : « Trouver des protections hygiéniques quand on a des allergies ».

Outre les risques sanitaires, les produits intimes conventionnels sont aussi très néfastes pour l’environnement. Saviez-vous que près de 1 500 serviettes hygiéniques sont jetées chaque seconde ? Soit 45 milliards de serviettes hygiéniques chaque année. Ce serait suffisant pour faire 23 fois le trajet de la Terre à la Lune ! 

Le problème, c’est qu’une serviette hygiénique mettrait près de 500 ans à se décomposer… Au moment de choisir ses protections hygiéniques, l’impact environnemental pour des règles zéro déchet est donc un facteur important à prendre en compte.

Quelles alternatives aux serviettes hygiéniques conventionnelles ?

Que ce soit pour éviter d’exposer son corps aux produits chimiques, pour contribuer à la protection de l’environnement ou tout simplement pour se sentir rassurée pendant ses règles, sachez qu’il existe de nombreuses solutions plus saines, plus écolos et plus confortables.

Les serviettes hygiéniques bio sont des alternatives idéales aux serviettes industrielles. Tout aussi efficaces, elles sont bien plus saines pour votre corps. Pour être sûre de faire le meilleur choix, privilégiez les serviettes hygiéniques en coton bio certifié GOTS. Cela vous garantit que le produit est 100 % biologique, et que le coton est cultivé sans pesticides ni autres produits chimiques. Le label GOTS assure aussi que le produit a été fabriqué selon de rigoureux critères sociaux et éthiques et dans le respect des droits de l’homme.

Chez jho, on vous propose des serviettes hygiéniques en coton bio certifié GOTS, pour différents types de flux. C’est naturel, sain, confortable et dénué de parfum, plastique et produits nocifs. 

Pour éviter les risques liés au blanchiment au chlore, nos serviettes hygiéniques sont traitées au peroxyde d'hydrogène : c’est sans danger pour la santé et totalement respectueux de l’environnement. 

Parmi les autres alternatives écolos, douces et sans danger pour la santé, on peut citer la cup menstruelle, la culotte menstruelle, les tampons périodiques bio, les protège-slips bio, ou encore les serviettes hygiéniques lavables. Toutes ces protections sont ultra saines et vous permettent de vivre vos règles en toute sérénité.

Photo by Annika Gordon on Unsplash